Joint debout

Le système de couverture à joint debout fiable en zinc-titane

Avantages du joint debout en zinc-titane RHEINZINK

  • Système de toiture de grande longévité pour les architectures traditionnelles et modernes
  • À partir d’une pente de toit de 5% (3°)
  • Pose simple et rationnelle
  • Vaste assortiment de produits laminés et d’évacuation des eaux pluviales adaptés auprès d’un seul et même fournisseur

Le joint debout de RHEINZINK : Résultats optimaux pour des toits en pente

Le joint debout utilisé comme système pour la couverture de toit est un perfectionnement d’un système maintes fois éprouvé. Pour RHEINZINK, l’excellente qualité du produit n’est pas la seule caractéristique à jouer un rôle important. Ainsi, notre joint debout est également optimisé pour d’autres domaines. Les bureaux d’études et les architectes profitent d’un assortiment de produits clairement défini. Celui-ci regroupe non seulement des produits standard, mais aussi des solutions individuelles. En outre, les maîtres d'œuvre satisfont leurs maîtres d’ouvrage par une pose économique du joint debout qui s’effectue au moyen d’une technique de système intelligente. Pour les constructions neuves, l’utilisation est particulièrement simple, tandis que pour la rénovation de bâtiments anciens, le joint debout marque des points pour sa flexibilité. De ce fait, pour réaliser des bâtiments et des éléments de bâtiment aux formes hors-du-commun, il existe des solutions appropriées qui réduisent les coûts de planification.

Aperçu des composants du système à joint debout RHEINZINK

Caractéristiques du joint debout RHEINZINK

Une couverture à joint debout convainc à de nombreux égards. Par principe, il convient de souligner en particulier les caractéristiques produit suivantes :

  • Des joints particulièrement filigranés séduisent par leur apparence fine et assurent une intégration harmonieuse des surfaces de toiture aux bâtiments d’architecture traditionnelle ou moderne.
  • Le joint debout peut être utilisé à partir d’une pente de 5% (3°).
  • Sur les bâtiments à l'architecture complexe, il est possible de prendre en considération divers éléments de construction. Des surfaces gironnées ou cintrées concaves et convexes sont réalisables
  • Des bacs préprofilés jusqu’à 15 m de longueur permettent une utilisation flexible même pour des grandes surfaces de toit.
  • Les raccordements des joints sont étanches à la pluie et protègent donc le corps de bâtiment du vent et des intempéries.

En outre, les couvreurs ont le choix entre effectuer le joint debout manuellement ou mécaniquement.

 

Variantes de surface pour joint debout RHEINZINK

Planification & application Joint debout

Description du système

  • Couverture de toit à partir d’une pente de 5 % (3°)
  • Utilisation de joints d’étanchéité en cas de pentes comprises entre 5 % (3°) à 7° (12 %)

La technique du joint debout peut être utilisée à partir de pentes de 5% (3°). Pour les pentes comprises entre 5% (3°) et 12% (7°), il est nécessaire d'utiliser des joints d'étanchéité s'il existe un risque de formation de stalactites dans la zone de l'égout. Les relevés du profilé sont réalisés à l'aide de profileuses à galets ou manuellement. De même, la fermeture des joints s'effectue soit à l'aide de sertisseuses, soit manuellement.

De manière standard, la pose de bacs à joint debout préprofilés s’est imposée au niveau international. Une hauteur de joint d’env. 25 mm et un dos de joint étroit permettent de subdiviser les surfaces de toit de façon très filigranée.

Les zones gironnées et les surfaces cintrées concaves et convexes peuvent être très facilement recouvertes à l’aide du joint debout.

Le joint debout ne convainc pas seulement en termes de qualité de produit, mais également par la technique de système sur laquelle il se base. Pour les toits présentant en particulier une faible pente, il existe par exemple des joints d’étanchéité ajustés qui sont nécessaires dans les régions soumises au gel et à la neige.

La fixation du joint debout s’effectue au moyen de pattes fixes et coulissantes en acier inoxydable de haute qualité.

 

Nouveau sertisseuse SV à joint debout

Dimensions & épaisseurs de métal

  • Entraxes standards de bac autorisés 430 mm et 580 mm 
  • Largeur de feuilles 500 mm et 650 mm
  • Épaisseurs : 0,65 mm / 0,70 mm / 0,80 mm
  • Longueur de bacs autorisée : 15,0 m maximum
  • Longueur livrée sur-mesure

En couverture, deux entraxes de bac peuvent être utilisé : 430 mm (feuilles de 500 mm) et 580 mm (feuilles de 650 mm). Le choix de l'entraxe dépend de la pente, de l'épaisseur, de la situation climatique et de la zone de concomitance pluie et vent. Sur la base d’expériences pratiques dans la construction, nous recommandons de limiter la largeur de bac à 430 mm pour des toits monopente avec saillies de toit et d’utiliser une épaisseur de métal de 0,8 mm. Cette mesure sert à éviter des bruits qui peuvent survenir sous l’effet de la courbure naturelle des bacs à cause d’un vent fort.

La longueur maximum autorisée des feuilles est respectivement de 15 m et 13 m pour des bacs de 430 mm et 580 mm.

Pour limiter le fluage, nous recommandons d'utiliser une épaisseur de zinc de 0,7 mm minimum.

Dans tous les cas, la mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40-41.

Fixation du système

Les couvertures à joint debout et à joint angulaire RHEINZINK se fixent indirectement à l'aide de pattes fixes et de pattes coulissantes en acier inoxydable. Leur disposition est fixée par le DTU 40.41 - Travaux de bâtiment couverture par éléments métalliques en feuilles et longues feuilles en zinc.

Pour des bacs ayant une longueur comprise entre 5 et 15 m, il est nécessaire d'utiliser 5 pattes fixes par bac.

Position des pattes pour un rampant < 10 mètres

L'écartement des 3 premières pattes coulissantes à l'égout doit être de 165 mm. Les suivantes sont espacées de 333 mm. La partie fixe est située en partie haute du bac avec un espacement de 333 mm ; la première patte fixe doit être posée au maximum à 250 mm du faîtage.

Position des pattes pour un rampant > 10 mètres

L'écartement des 3 premières pattes coulissantes à l'égout doit être de 165 mm. Les suivantes sont espacées de 333 mm. La première patte coulissante en partie haute du bac doit être posée au maximum à 250 mm du faîtage. La partie fixe est située à 10 m de l'égout.

Formes spéciales

  • Bacs cintrés convexes et concaves
  • Bacs gironnés

Lorsque le rayon des bacs cintrés convexes est supérieur à 11 m, le zinc se cintre naturellement sur le support de couverture. Pour tous les autres cas, il est obligatoire d'avoir recours à un précintrage. Le rayon minimum des bacs pré-cintrés convexes est de 0,3 m. Pour des rayons inférieurs, les bacs doivent être relevés artisanalement et étirés à l'aide d'une pince de façonnage manuelle ou d'une cintreuse.

Lorsque le rayon est supérieur à 60 m sans faîtage, la longueur des bacs ne doit pas dépasser 20 m et ce, sous conditions particulières. La largeur de bac à utiliser est alors obligatoirement de 500 mm.

Dans le cas de surfaces cintrées concaves, le relevé du joint doit être repoussé, ce qui est techniquement plus difficile à maîtriser que l'étirage. Le rayon minimum pour des bacs cintrés concaves préprofilés est donc de 4 m. À partir d'un rayon de 25 m, des bacs non pré-cintrés peuvent être posés.

Pour réaliser des couvertures ayant un plan arrondi ou pour un détail particulier sur noues, on utilise des bacs gironnés. Pour des raisons de façonnage artisanal, la largeur des bacs gironnés doit être de 100 mm au minimum et de 580 mm au maximum. Dans le cas de toiture monopente, une largeur de bac maximum de 530 mm doit être respectée.

Des questions sur le joint debout ?

L’équipe RHEINZINK se tient à votre disposition par téléphone ou par e-mail pour répondre à vos questions sur le joint debout ainsi que sur tous nos autres systèmes.

Prendre contact