RHEINZINK-Tasseaux

Un système de couverture traditionnel

Avantages du Tasseau en zinc-titane RHEINZINK

  • Aspect typique des couvertures parisiennes
  • Fort relief apparent
  • Planification et montage simple
  • Peu d'outils nécessaires à sa mise en œuvre

La couverture à tasseau de RHEINZINK donne du cachet à vos bâtiments

Le système à tasseaux est considéré comme étant la plus traditionnelle des techniques de couverture métallique encore en usage. Le système de couverture à tasseaux RHEINZINK s’inscrit dans le respect de la tradition de cette technique de couverture. Il s’agit d’une toiture ventilée qui repose sur un support continu constitué d’un voligeage bois.

Particulièrement connus en rénovation de toiture de bâtiments type Hausmannien ou classés monuments historiques, l’esthétique de ce système s’adapte tout autant à des architectures modernes.

Aperçu des composants du système Tasseau RHEINZINK

Variantes de surface pour couverture à tasseaux RHEINZINK

Planification & application Tasseau

Description du système

  • Couverture à partir de 5% (3°) de pente
  • Longueur de bacs jusqu'à 15 m

 

La technique de la couverture à tasseau peut être utilisée sur des pentes à partir de 5% (3°). Les bacs en zinc sont fixés sur des tasseaux en bois de forme trapézoïdale. Ces derniers sont ensuite recouverts par un couvre-joint d'une longueur de 1 m maximum afin d’assurer l’étanchéité des joints longitudinaux.

Vous souhaitez gagner du temps ? Faites appel à notre service de façonnage sur-mesure.

Dimensions & épaisseurs de métal

Tasseau de 50 mm

  • Entraxes de bac autorisés 470 mm et 620 mm
  • Largeur de feuilles 500 mm et 650 mm

Tasseau de 40 mm

  • Entraxes de bac autorisés 480 mm et 630 mm 
  • Largeur de feuilles 500 mm et 650 mm

Épaisseurs : 0,65 mm / 0,70 mm / 0,80 mm

Longueurs de bacs ≤ 15 m

Pour réaliser une couverture à tasseaux, différents entraxes sont possibles. Ceux-ci sont déterminés en fonction de la hauteur du tasseau, de la pente de la toiture, de la situation climatique et de la zone de concomitance pluie et vent.

Le relevé des bacs sera de 35 mm pour un tasseau de 40 mm et de 45 mm pour un tasseau de 50 mm. Afin de faciliter les agrafures, la plage de bas de feuille est réduite de 5 mm par rapport à la plage de haut de feuille.

La longueur maximum autorisée des feuilles est respectivement de 15 m et 13 m pour des feuilles de 500 mm et 650 mm.

Pour limiter le fluage, nous recommandons d'utiliser une épaisseur de zinc de 0,7 mm.

Dans tous les cas, la mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40-41.

Fixation du système

Les tasseaux de bois sont fixés à l’aide de pointes annelées ou crantées ou de vis. Les vis traverse perpendiculairement le tasseau tandis que la fixation par pointe doit s’effectuer en biais.

Les feuilles sont quant à elle fixées latéralement à l'aide de pattes à tasseaux sont réalisées en zinc. D’une largeur de 40 mm, leur longueur varie en fonction du tasseau utilisé.

Pour la fixation en tête des bacs, deux pattes à feuilles sont insérées dans la pince de la feuille et sont clouées sur le voligeage lorsque la pente de la toiture est inférieures à 173 %.

Pour des pentes supérieures, on distingue les feuilles des longues feuilles :

  • une patte soudée sera ajoutée aux feuilles
  • les pattes des longues feuilles sont remplacées par une bande en zinc soudée sur le haut de la feuille et fixée sur la volige à l’aide de pointes ou de vis. 

Dans tous les cas, la mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40-41.

Formes spéciales

  • Bacs cintrés convexes ou concaves
  • Bacs gironnés

 

La couverture à tasseau convient également aux formes de toits arrondis. Les bacs peuvent en effet être cintrés pour s’adapter à la courbe des différents rampants de toiture à recouvrir.

Lorsque le rayon des bacs cintrés convexes est supérieur à 11 m, le zinc se cintre naturellement sur le support de couverture. Pour tous les autres cas, il est obligatoire d'avoir recours à un précintrage. Le rayon minimum des bacs pré-cintrés convexes est de 0,30 m. Pour des rayons inférieurs, les bacs doivent être relevés artisanalement et étirés à l'aide d'une pince de façonnage manuelle ou d'une cintreuse Biegeboy.

Le rayon minimum pour bacs cintrés concaves préprofilés est de 4 m. À partir d'un rayon de 25 m, vous pouvez recourir à des bacs qui ne sont pas pré-cintrés.

Les couvertures présentant un plan galbé ou pour un détail particulier sur noues, on utilise des bacs gironnés. Pour des raisons de façonnage, la largeur des bacs gironnés doit être de 100 mm au minimum et de 620 mm au maximum.

 

Besoin d'un conseil ?

L’équipe RHEINZINK se tient à votre disposition par téléphone ou par e-mail pour répondre à vos questions sur le joint debout ainsi que sur tous nos autres systèmes.

Prendre contact