Acrotère toit plat

Avantages des habillages d'acrotères en zinc RHEINZINK

  • Pour les acrotères de tout type
  • Grande longévité et sans entretien
  • Harmonie visuelle avec les matériaux les plus divers
  • Techniques de pose efficaces

Couvertines d’acrotère

La construction contemporaine a souvent recours aux toitures terrasses et aux toitures végétalisées. Celles-ci se caractérisent par la planéité du toit et par les corniches et acrotères qui permettent de protéger la façade. Intempéries, mauvais entretien du toit, défauts de construction (mauvaise étanchéité, assemblage mal fait, gouttières ou chéneaux mal installés…), les causes d’infiltration d’eau dans ces configurations de toiture sont nombreuses et engendrent au fil du temps des dégâts importants sur l’isolation et la maçonnerie. Pour les protéger, des profilés de recouvrement sont mis en œuvre. Pour gagner du temps, le service de façonnage RHEINZINK peut façonner ces profilés sur-mesure. Les zones de raccord des profilés de recouvrement pour l’habillage des acrotères constituent des zones sensibles. Le profilé d’agrafage UDS RHEINZINK apporte une solution efficace, économique et écologique pour garantir leur étanchéité.

Le profilés d'agrafage UDS : le raccord parfait des toits plats

Le profilé d’agrafage UDS RHEINZINK se place sous les profilés de recouvrement en zinc. Il garantit des raccords parfaits et une étanchéité à la pluie optimale. Sa géométrie permet en effet de protéger la maçonnerie et l’isolant contre les infiltrations capillaires de l’eau de pluie. L’eau est évacuée vers le toit par le biais des ondulations du profilé. Les traces d’écoulement sur la façade sont ainsi réduites.
Le profilé d’agrafage UDS confère également un réel avantage lors de la mise en œuvre. Sa double fonction permet un véritable gain de temps : il sert de patte de fixation en zinc des couvertines et de profilé de jonction supprimant l’étape de pliage pour le recouvrement des couvertines. Réalisés sans soudure avec un joint ouvert, les raccords n’entravent pas la dilatation des profilés de recouvrement.

Fabriqué en zinc RHEINZINK, le profilé d’agrafage UDS possède les mêmes propriétés que le matériau. Sa grande longévité et son absence d’entretien en font un véritable atout, notamment pour les toitures non ou difficilement accessibles.

Outres ses propriétés techniques, la finition est très esthétique : Le profilé suit une ligne continue permettant aux couvertines de finir le haut du bâtiment de manière très fine et linéaire.

Variantes de surface pour couvertines et profilé d'agrafage UDS

Planification & application Habillages d'acrotère

Dimensions

Pour des raisons visuelles, nous fabriquons  les couvertines d’acrotère de 2 m maximum. L’épaisseur de métal dépend de différents facteurs :

  • Largeur de l’habillage/longueur de bord
  • Exigence de planéité de la surface

Au maximum à partir d’une largeur d’habillage de 800 mm, il est généralement recommandé d’utiliser un système à joint dans une épaisseur de métal de 0,7 ou 0,8 mm.

Le terme « largeur d’habillage » désigne le bord le plus long d’un profilé de construction. Ceci peut valoir pour un profilé utilisé aussi bien horizontalement que verticalement.

Notre service de façonnage sur-mesure peut fabriquer pour vous des couvertines aux dimensions souhaitées.

Sous-construction

Les habillages RHEINZINK sont montés sur un support sur toute la surface et fixés indirectement.

On utilise généralement comme sous-construction du bois massif, des panneaux de matériau dérivé du bois ou du métal. Lors de l’emploi de voligeage en bois massif, il est conseillé de respecter une épaisseur de planche de 24 mm et, pour les panneaux de matériau dérivé du bois, une épaisseur de matériau d’au moins 25 mm. Dans la construction, les panneaux OSB du type OSB/3 ou OSB/4 ont notamment fait leurs preuves. Les bois utilisés doivent être compatibles avec le zinc. Dans le cas de bois non compatibles ou de support en panneaux dérivé du bois, l'emploi d'une natte d'interposition structurée est indispensable.

La fixation de ces panneaux sur la sous-construction est assurée conformément aux indications du fabricant, en tenant compte de la charge du vent conformément à la norme NF EN 1991. Les moyens de fixation utilisés doivent être protégés contre la corrosion. Les panneaux d’agglomérés selon la norme DIN 68763 ne sont pas appropriés.

De manière générale, les habillages devraient présenter une pente d’au moins 5% (3°) par rapport au côté du toit. Une pose sans pente peut contribuer à la formation de flaques à cause de légères irrégularités inévitables et favoriser ainsi la formation d’hydroxyde de zinc. Ces décolorations blanchâtres peuvent être perçues comme gênantes, mais ne nuisent en rien à la durée de vie du matériau et ne représentent aucun défaut.

Fixation

La fixation des couvertines d’acrotère s’effectue indirectement par des pattes en acier galvanisé ou par un collage sur toute la surface. Dans le cas de la technique de collage, l’application de colle bitumeuse à froid a maintes fois fait ses preuves.

Pour fixer les pattes, on utilise fréquemment des tiges à tête large qui sont disposées en général à un écart d’environ 15 à 20 cm de manière décalée latéralement. Selon les règlements techniques des ferblantiers, l’écart de chaque moyen de fixation dépend de la construction, des conditions locales et des forces de succion du vent. Par expérience, une patte d’une épaisseur de matériau de 1,0 mm répond dans la plupart des cas aux exigences fondamentales techniques.

Cette méthode de fixation a fait ses preuves depuis des décennies, mais requiert une épaisseur de métal supérieure en raison du manque de stabilisation dû aux pattes. Une épaisseur de métal supérieure est inutile lorsque des pattes de 20 cm de largeur sont espacées de 1 m les unes des autres.

Cette mesure est plus que recommandée si des hauteurs de flanc ≥ 50 mm sont prévues.

Conception de joints de profilé et compensation de dilatation

Pour absorber les dilatations longitudinales dues à la température, un joint de dilatation doit être prévu tous les 8 m maximum. Pour les écarts des angles ou des points fixes, il faut tenir compte de demi-longueurs. Ceci vaut aussi bien pour les profilés de construction collés que ceux fixés indirectement.

Pour une inclinaison transversale de 3° (5 %), les variantes de joint de profilé suivantes peuvent être utilisées :

  • Profilé d’agrafage UDS RHEINZINK
  • Joint avec coulisseau plat

Formes spéciales

Le profilé d'agrafage UDS peut être coupé, plié et cintré pour s'adapter à la forme du support et des profilés de recouvrement. Pour cela, on utilisera les outils et machines traditionnels utilisés pour la zinguerie. Les plieuses et les presses devront être réglées à une épaisseur de 3 mm.

Le zinc utilisé comme matériau offre de nombreux avantages, et pas uniquement pour les couvertines d’acrotère

Pour toute question sur les habillages d'acrotères ou sur notre assortiment, notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter conseil et assistance. N'hésitez pas à nous contacter, c'est sans engagement !

Prendre contact