La propagation du feu sur une façade en zinc

Mesures de protection contre le feu sur bardage zinc

Le feu : une véritable problématique pour le bâtiment

Le feu est un risque réel et non prévisible qui peut toucher n'importe quel bâtiment.C’est la raison pour laquelle il est primordial d’intégrer dès la conception et la mise en œuvre des mesures contre la propagation du feu pour sécuriser l’évacuation des personnes. L’instruction technique 249 estime que les vêtures doivent résister au minimum pendant une heure pour permettre cette évacuation. Cela est d’autant plus important pour les ERP, immeubles et logements collectifs.

Deux variables entrent en jeu pour contenir l'incendie : la combustibilité des matériaux et l'alimentation en oxygène du complexe de façade ventilée.

Combustibilité des matériaux

La combustibilité de la vêture dépend de la combustibilité des matériaux qui la composent.
Le zinc RHEINZINK est un matériau classé A1 selon la norme EN 13501-1. Cette catégorie est la plus élevée en ce qui concerne le comportement au feu. Elle indique que le zinc RHEINZINK n’est pas combustible, qu’il ne provoque pas de dégagement de fumée ou qu’il ne coule pas en générant des gouttes combustibles. Il répond ainsi pleinement aux préconisations de l’IT 249.
Pour garantir un niveau de prévention optimal, les éventuels isolants utilisés lors d’une isolation thermique par l’extérieur d’une façade en zinc RHEINZINK doivent au minimum être classés A2-s3, d0.

Impact de la lame d'air

La première mesure de prévention est de veiller à la stabilité de l’ossature sur laquelle la façade en zinc RHEINZINK sera rapportée.

Les bardages réalisés en zinc RHEINZINK ont en sous-face une lame d’air de 2 cm minimum qui permet de veiller à l’intégrité du complexe et à la pérennité du zinc. En cas d’incendie, cette lame d’air représente cependant une source d’oxygène continue pour les flammes pouvant favoriser leur dispersion vers les niveaux adjacents. Pour éviter une inflammation complète, la lame d’air doit être rompue tous les deux niveaux sauf pour les murs à ossature bois pour lesquels l’opération devra être effectuée tous les niveaux. Les matériaux formant coupure doivent continuer d’assurer leur fonction à une température supérieure à 900°C.

Concrètement cela signifie qu’entre les niveaux, une bavette continue en acier galvanisé ou inox de 15/10 mm d’épaisseur recoupe horizontalement l’ensemble du complexe au droit des nez de dalle. Cette bavette est fixée sur le support maçonné par chevillage tous les mètres.

Créer une rupture de lame d'air sur un bardage à joint angulaire en zinc RHEINZINK

Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 1
Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 2
Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 3
Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 4
Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 5
Création d'une lame d'air sur une façade en zinc RHEINZINK étape 6
  • Installer la grille de zinc perforé Aéro 46 devant l'espace de sortie de ventilation. Fixer les pattes de fixation qui maintiendront la tête des bacs à l'aide de 2 vis positionnées en diagonale. Prévoir 2 pattes par bac. Faire un pli de 15 mm à 90 °C en partie haute du bac à joint angulaire puis le fixer latéralement. Replier la patte sur la pince et sertir le joint.
  • Fixer la tôle en acier galvanisé 15/10ème sur le support. Prévoir au minimum un chevillage par mètre.
  • Poser la bavette en zinc à l'aide de pattes.
  • Poser la grille de zinc perforé Aéro 46.
  • Poser la bande d'agrafe.
  • Mettre en place les bacs, former l'égout puis fixer les bacs. Il est nécessaire de laisser un jeu de 5 mm minimum entre le bac et le profilé.

 

Pour plus de détails sur les dispositions à prévoir, nous vous invitons à consulter l'Instruction Technique 249.

RHEINZINK worldwide

Nos coordonnées téléphoniques
 
Tél. : +33 4 77 66 42 90