Une nouvelle couverture de zinc pour le Palais Longchamp à Marseille

29.04.2013

Inauguré en 1869 pour célébrer l'arrivée des eaux de la Durance à Marseille, et donc de l'eau potable, le Palais Longchamp est l'œuvre de l'architecte Henry Espérandieu. Celui-ci réalisera un château d'eau agrémenté de cascades, un muséum d'histoire naturelle, un musée des Beaux-Arts et des jardins. Le bâtiment, classé au titre des Monuments Historiques et fermé provisoirement depuis 2004, a subi d'importants travaux de rénovation en vue de sa réouverture en 2013, pour l'année Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture. À cette occasion, le Palais Longchamp a retrouvé son aspect d'origine, dont une toute nouvelle couverture en zinc RHEINZINK-prePATINA clair.

« Pour cette rénovation hors norme, il a fallu procéder à la dépose totale de la couverture en zinc et au montage d'un parapluie de protection » explique Valérie Moulin, responsable de la division des Monuments Historiques de la ville de Marseille. « En premier lieu, nous avons entrepris la reprise complète de la charpente puis opéré une modification des chenaux encastrés en maçonnerie. Sous-dimensionnés, ceux-ci occasionnaient régulièrement des infiltrations dans le bâtiment lors des précipitations abondantes. »

« Sur la partie centrale du bâtiment, nous avons souhaité réintégrer des puits de lumière conçus par Espérandieu et supprimés lors d'une précédente phase de travaux. Des caissons dernière génération (anti-effraction, anti-UV) ont donc été installés afin de faire entrer à nouveau la lumière naturelle dans les salles d'exposition ».

Interrogé sur les spécificités de ce chantier, le conducteur de travaux de l'entreprise de couverture Bourgeois précise : « La couverture du Palais Longchamp reste une référence importante sur le volume et le type de zinc mis en œuvre. Pour optimiser les conditions de travail, un atelier a pris place sous le parapluie, facilitant ainsi la manutention des bobineaux et leur façonnage . La principale difficulté rencontrée sur ce chantier réside dans les points singuliers, notamment l'habillage des outeaux (lucarnes servant à ventiler les combles), sans oublier la hauteur des relevés des chéneaux en milieu de toiture, qui devaient obligatoirement être conformes au DTU. Au total, 1 600 m² de zinc posé et 14 000 heures de travail ont été nécessaires pour une équipe de 12 personnes pendant près de deux ans ! »

- Surface : 1 600 m², zinc RHEINZINK-prePATINA clair, système à tasseaux

- Maître d'ouvrage : Ville de Marseille (13)

- Maître d'œuvre : François Botton, Architecte en chef des Monuments Historiques - Lyon (69)

- Réalisation des travaux : Entreprise Bourgeois - Fourques (30)

 

RHEINZINK worldwide

Nos coordonnées téléphoniques
 
Tél. : +33 4 77 66 42 90